Fri, Jan 15 | Sur Zoom - Participation libre

Lire et écouter de la littérature sensuelle

Un échange littéraire pour toutes celles et ceux qui veulent expérimenter les émotions que procure la littérature érotique et pornographique.
Les inscriptions sont closes

Heure et lieu

Jan 15, 8:30 PM
Sur Zoom - Participation libre

À propos de l'événement

La littérature érotique a longtemps été cachée, voire censurée. Pourtant elle est un genre foisonnant, et nombre de grand.e.s auteur.e.s ont succombé à son appel.

Les mots, on le sait, ont un fort pouvoir de suggestion. Qu’on les entende, les écoute, les prononce ou qu’on les susurre, ils déclenchent très souvent une émotion, discrète ou intense, selon chacun.e.

Cet événement s’adresse à toutes celles et ceux qui veulent expérimenter en groupe bienveillant et respectueux les émotions que procure cette littérature érotique et pornographique.

Modalités pratiques :

- Pour participer, chacun.e s’engage à choisir préalablement à l’atelier un texte érotique de son choix, d'un.e auteur.rice ou une production personnelle, sensuel ou pornographique, sans tabou ni censure. La lecture du texte ne devra pas dépasser 5 minutes.

- Jauge : une quinzaine de personnes.

- Pour les plus timides, prévoyez un masque pour conserver votre anonymat.

- La participation financière est laissée à votre libre appréciation. Un lien vers une cagnotte en ligne sera diffusé en fin d’atelier.

- En cas de forte demande, l'atelier sera répété à une date ultérieure.

L’animateur :

Alexandre Triaca est comédien, réalisateur, et a présenté sur scène plusieurs spectacles alliant textes poétiques et musique. Il est très sensible à la musicalité de l’expression orale et au pouvoir des mots.

Déroulement de l’atelier :

- Présentation des participant.e.s et du texte choisi, ainsi que du déroulement.

- Lecture à tour de rôle de son texte. Nous serons toutes et tous invité.e.s à laisser s’exprimer les émotions éventuelles et  réactions provoquées par l’écoute des textes. Mais chacun.e s’engage à ne pas interrompre la lecture des autres.

- Une fois les textes lus, un feed-back permettra à chacun.e de dire quel a été le texte le plus érotique pour elle ou lui et à toutes et tous de parler des émotions ressenties.

Photo : Patrick Siboni pour Erosphère 2018

Les inscriptions sont closes