Espace Bienveillant et Inclusif (EBI)

Depuis plus de 3 ans maintenant, Erosticratie met en place un dispositif vous permettant de vivre pleinement vos expériences et explorations et de prendre du recul sur vos émotions, dans toute leur diversité. Celui-ci est rendu possible par une reconnaissance et une implication de tou·te·s, participant·e·s, bénévoles et intervenant·es, avec la présence vigilante et active, durant Erosphère IN, des bénévoles Gestion de Salle et Écoute et Soutien. Ces bénévoles sont choisi·e·s pour leur compétences, connaissances ou engagement afin de pouvoir vous accueillir au mieux. Toutefois, nous restons des bénévoles et si un besoin dépasse nos compétences, nous nous efforcerons de vous orienter au mieux vers d’autres ressources.

Il s’agit de créer collectivement et en conscience un espace respectueux, inclusif et émancipateur pour explorer, partager et s’épanouir dans une communication accueillante. Que chacun·e puisse exprimer et vivre ses besoins, ses limites et accueillir sans jugement ceux des autres (par exemple en s’accordant sur un mot ou geste permettant de moduler ou interrompre une interaction). C’est par ce maillage de bienveillance et consentement de tou·te·s que chacun·e pourra s’autoriser à se lâcher. L’espace est sous notre responsabilité collective, il ne tient qu’à chacun·e de le respecter.


Selon notre vécu, il est possible que deux phénomènes tout à fait normaux puissent survenir durant le festival :    

  • Une météo intérieure variable. Il ne faut pas s’en inquiéter, ne pas se juger. Soyons reconnaissant-e de ces émotions qui nous traversent et qui trouveront leur sens.

  • Un voyage en montagnes russes avec de grandes montées induisant également de grandes descentes. Les hauts et bas se préparent réciproquement, vivons-les de manière ludique et confiante.​​    


En complément de cette co-création d’un Espace Bienveillant et Inclusif, un lieu dédié pourra vous accueillir, si vous en ressentez le besoin.

Écoute et Soutien

Cet espace est ouvert à toute personne vivant une émotion ou une situation qu’elle souhaite déposer, partager, exprimer, souhaitant se sentir entourée le temps de se reconnecter à soi.

Quelle occasion peut m’amener à en profiter ?

  • je vis une émotion liée à mon histoire ;

  • j’ai un questionnement troublant, une prise de conscience ;

  • je souhaite débriefer d’un événement avec une personne neutre ;

  • je suis interpellé·e pour débriefer d’une situation problématique ou à risque ;

  • je souhaite avoir un temps de libre expression sans nécessité de dialogue ;

  • je souhaite bénéficier d’une écoute, d’un regard extérieur​.


En soutien de l’EBI, les bénévoles Gestion de Salle seront présent·e·s dans chaque atelier du festival. Il s’agit d’aider à ce que les interactions respectent les principes de sécurité, d’hygiène (adaptées à chaque atelier) et de consentement, ainsi que le cadre des activités (exercices, ateliers, improvisations, etc.) et celui de la Charte du festival. Les bénévoles peuvent également soutenir les intervenant·e·s, à la demande de ces dernièr·e·s. 
Une attitude de bienveillance, de respect et d’assistance mutuelle est attendue de tou·te·s.

Que faire en cas de doute sur une interaction dont je suis témoin et/ou acteur·trice (consentement, risque physique, état émotionnel fort, etc) ?

Si vous vous sentez en mesure d’intervenir, voici ce que vous pouvez faire :

  • Obtenir un contact visuel avec une des personnes impliquées dans la prise de risque. Si celui-ci est établi, désigner l’élément à risque pour que la personne intervienne elle-même.

  • En cas de non compréhension de l’échange non-verbal ou absence de contact visuel, se rapprocher et expliciter le risque potentiel en partant des faits et non des personnes.    

  • En cas de résolution, vous pouvez reformuler l’avis favorable que vous avez compris pour que toutes les personnes concernées puissent confirmer.

  • En cas de doute/de besoin, ne pas hésiter à solliciter l’avis du/de la bénévole Gestion de Salle (ou d’un·e autre bénévole).


N’oubliez pas qu’il est avant tout important de respecter ses limites, écouter son corps ou encore de suivre ses intuitions. L’art de se mettre en accord ne commence-t-il pas par soi-même, pour ensuite s’accorder à l’autre ?

Nous vous souhaitons une belle communication de vos besoins et limites, de vos désirs et fantasmagories, à vos rythmes et moments co-choisis.

Les équipes Gestion de salle et Écoute et Soutien